Pour lutter contre l’habitat précaire, une opération de déménagement de 60 familles résidant dans des taudis depuis des années a eu lieu dimanche 1er novembre, en présence des autorités locales, suivie immédiatement de la démolition du plus vieux bidonville de la commune d’El Harrouch.
Cette action de relogement faisait partie d’un quota de 100 unités destinées à la résorption de l’habitat précaire.
L’opération a permis également la récupération d’une superficie estimée à 6 hectares qui sera allouée pour la réalisation de programmes de développement local.
Le recasement supervisé par le wali en personne a été acclamé et salué par les familles, qui ont exprimé leur joie par des youyous.