«La livraison des programmes de réalisation d’habitat lancés en 2013 doit se faire au courant de cette année», insiste le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune. En visite dans la journée d’hier dans la ville de Mostaganem, le ministre a mis l’accent sur l’obligation de respect des délais de réalisation des programmes d’habitat, sous leurs différentes formules, lancés à travers le pays en 2013. «Les délais de réalisation des projets d’habitat ne doivent pas dépasser 24 mois au maximum», a-t-il souligné. Pour l’accélération des travaux de réalisation et de maintenance dans les nouvelles cités, le ministre de l’Habitat a appelé à l’encouragement des entreprises de jeunes bénéficiant de crédits au titre de l’Agence nationale de soutien de l’emploi de jeunes (Ansej). «Il faut impliquer les microentreprises en leur donnant des lots de projets d’habitat afin de rattraper le retard accusé par certains, pour la prise en charge des travaux internes des projets d’habitat dont l’électricité, la plomberie et autres», a-t-il appelé. Par ailleurs, M. Tebboune a insisté sur l’importance de l’encouragement des investisseurs privés à réaliser des équipements publics, notamment dans les loisirs, afin d’améliorer le cadre de vie au sein des nouveaux pôles urbains. Pour ce qui est de parer l’absence de la main-d’œuvre dans le domaine des travaux publics, en particulier le bâtiment, le ministre a insisté, par ailleurs, pour impliquer le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels pour former des travailleurs dans les métiers du bâtiment, à l’instar de chef des travaux, de chef d’équipes et autres, qui sont des métiers d’avenir procurant un meilleur revenu. Il a exhorté à adapter la formation professionnelle aux nouvelles données du secteur du bâtiment et des matériaux de construction nouveaux, en insistant sur l’utilisation des matériaux locaux.