La Maison de la culture Taos-Amrouche de Béjaïa est en passe de vivre au rythme d’intenses activités artistiques, culturelles et scientifiques. Ainsi, elle abritera les 15 et 16 avril prochains conférences, expositions et concours, à l’occasion de la célébration de la Journée du savoir (Youm El Ilm), coïncidant chaque année avec la date du 16 avril.
Le programme d’activités arrêté pour la circonstance, en collaboration avec des associations de la wilaya, se déclinera en une exposition de tableaux de peinture et de livres, suivie d’un concours destiné aux enfants, de pièces théâtrales, de chants patriotiques, de concours et de conférences.
A noter que dans la première journée, l’établissement culturel accueillera le premier concours de l’écriture académique et le deuxième concours de l’écriture créative. L’activité, organisée en collaboration avec une école de langue, ABP El Djazair, comprendra plusieurs communications sur la langue de Shakespeare.
Par ailleurs, et à l’occasion de la Journée mondiale du livre, plusieurs conférences seront également au menu durant les journées des 21, 22 et 23 avril. Elles seront animées par quatre écrivains de la région, Tarek Djerroud, Djamel Arezki, Rachid Oulebsir et Abderrahmane Amara, en l’occurrence. Les conférenciers traiteront respectivement des thèmes suivants : « Un livre : un lieu de mémoire », « L’évolution de la littérature amazighe », « La quête identitaire dans la littérature algérienne d’expression française » et « Abderrahmani Slimane ».
C’est dire que les différents responsables et animateurs de la Maison de la culture de Béjaïa ne risquent pas de chômer en ce mois d’avril, où l’activité culturelle bat son plein, avec notamment la commémoration du 36e anniversaire du Printemps berbère qui s’annonce d’ores et déjà grandiose. Tant mieux alors !