Le CRB Aïn Fakroun a écopé de 4 matchs à huis clos après les incidents ayant émaillé son match perdu à domicile face à l’AS Khroub (0-1), vendredi passé dans le cadre de la 30e et dernière journée du Championnat de Ligue 2 algérienne de football. Selon la Ligue de football professionnel (LFP), qui a rendu publique cette sanction, hier, sur son site officiel, la décision a été prise par la Commission de discipline suite à un «envahissement de terrain avec faits aggravants (deux arrêts de la partie), et jets de divers projectiles». Outre cette sanction, la direction du CRBAF devra s’acquitter d’une amende de 200 000 DA, précise la même source. Pour sa part, l’USM Bel Abbès est, elle aussi, dans l’obligation de payer une amende de 100 000 DA en raison de «l’exposition d’une banderole portant des slogans antisportifs» lors du match à domicile contre le CA Batna (1-1), vendredi dernier, pour le compte de la même journée.