La sûreté urbaine de Beni Chougrane (Mouzaïa) a reçu dernièrement un appel concernant un individu qui commercialise du kif traité. Les policiers ont ouvert une enquête, ce qui leur a permis d’identifier l’individu qui fut arrêté alors qu’il était en possession de 380 g de kif traité et de 19 000 DA, un revenu de la vente.

Non loin de là, les services de police de la sûreté de daïra de Mouzaïa ont arrêté deux individus qui commercialisaient illicitement des boissons alcoolisées. Lors de leur arrestation, alors qu’ils se trouvaient à bord de leur véhicule de type Volkswagen Golf, les deux individus avaient en leur possession 1 163 bouteilles d’alcool. Au niveau de la même localité, les policiers ont procédé à l’arrestation d’un individu qui avait en sa possession 1 994 comprimés de psychotropes qu’il commercialisait illicitement. Tous ces individus ont été présentés devant le magistrat instructeur qui les a placés en détention préventive.