La Maison de la culture Mouloud-Mammeri abrite les 17 et 18 mai un programme d’animation élaboré par la direction de la culture de Tizi-Ouzou, dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine. Pour illustrer ce thème, le choix des organisateurs s’est porté sur une figure historique peu connue du grand public, le roi de Koukou, Ahmed Oulkadi, dont le parcours sera retracé par une exposition de documents divers et à travers une journée d’étude. Des universitaires animeront des conférences sur des thèmes comme «Ahmed Oulkadi fondateur du royaume de Koukou», «Le royaume des Ath Abbas et ses rapports avec le royaume de Koukou» par Djamil Aïssani, enseignant à l’Université de Béjaïa», «La vie socioéconomique à l’heure du royaume de Koukou » sera exposée par Zinedine Kacimi, enseignant à l’Université de Bouira. Le P/APC de Souamaâ parlera du royaume de Koukou entre histoire et légende. Le public est invité à assister à la projection suivie d’un débat autour de « Ahmed Oulkadi, un roi berbère », un film documentaire du réalisateur Aït Iften Djamel. A partir de 15h, dans la journée du 18 mai, le Petit théâtre abritera un récital poétique et musical sous le thème « Les témoins du temps » et sera donné par Salah Oudahar, directeur artistique du Festival Strasbourg-Méditerranée et président de la Cie de théâtre et de danse Mémoires vives. Le programme sera également agrémenté par une recréation (jeu de rôles) inspirée de la cérémonie du « henni », un rituel accompagnant le mariage traditionnel kabyle.