Au moins 206 quintaux de denrées alimentaires impropres à la consommation, d’une valeur de 46,7 millions de dinars, ont été saisis au cours des dix premiers mois de l’année 2016 dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, a-t-on appris lundi du directeur local du commerce.

La saisie a concerné les viandes rouges et blanches et des produits alimentaires en conserve, a précisé Abdelhak Bazzine, récupérés au cours de 215 opérations de contrôle effectuées dans les différents points de vente et dans les marchés des grandes agglomérations de la wilaya. Concernant la répression de la fraude et de la protection des consommateurs, le même responsable a fait état de 4 855 procès-verbaux libellés à l’encontre des contrevenants, ajoutant que 1 815 affaires ont été traduites en justice. L’absence d’hygiène, d’étiquetage et d’affichage des prix constitue l’essentiel des infractions constatées, a-t-il expliqué. En outre, le défaut de facturation, au cours des dix premiers mois de cette année, a été évalué à 4,057 milliards de dinars, a indiqué le directeur de wilaya du commerce, soulignant que ceci est considéré comme « évasion fiscale ». M. Bazzine a ajouté que 334 commerces ont été proposés à la fermeture administrative, dont 17 au cours du mois de novembre dernier, pour « non-conformité aux textes réglementant l’activité commerciale » et « défaut d’hygiène ».