Le projet de l’investissement du constructeur Peugeot demeure au stade des intentions.

Le constructeur français n’arrive toujours pas à s’engager sur le sol algérien pour une usine de montage de voitures. Le ministre de l’Industrie et des Mines s’est exprimé, hier, sur le sujet, à Oran, en marge de la visite qu’il effectue depuis hier dans la capitale de l’Ouest. « Je n’ai jamais imposé quoi que ce soit au constructeur Peugeot pour monter une usine de voitures en Algérie », a déclaré Abdeslam Bouchouareb, pour mettre un terme à certains bruits de couloirs. Des rumeurs ont été relayées dernièrement dans le sens que l’Etat algérien avait posé des conditions à la marque au Lion.