Selon le quotidien néerlandais De Volkskrant, Patrick Kluivert a été victime de pressions de la part d’un groupe criminel auprès duquel il a accumulé jusqu’à un million d’euros de dettes en pariant sur des matches. C’est ce qu’a assuré hier le quotidien néerlandais De Volkskrant. L’avocat de l’ancien joueur international, cité par le quotidien, assure que son client n’a jamais été impliqué dans des trucages de matchs et «n’est qu’une victime dans cette affaire». Le quotidien avance de son côté que la justice n’a «aucune preuve» d’une éventuelle implication du joueur dans des trucages.