Le président du parti Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaid, a affirmé vendredi à Batna que sa jeune formation politique œuvrait à opérer un « changement effectif » en Algérie.

Intervenant lors d’un rassemblement populaire animé à la salle omnisports du complexe du 1er novembre 1954 dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines législatives, M. Belaid a indiqué que le but du Front El Moustakbal était de « créer un changement de mentalités et de pratiques et non un changement de personnes uniquement ».

Plaidant pour « la construction d’un pays fort qui ne disparaîtra pas avec la disparition des hommes et des gouvernements », le même responsable a ajouté que son parti travaille pour « redonner aux Algériens l’espoir et la confiance, ainsi que pour la construction d’une République où la loyauté des Algériens sera vouée à Dieu et à la patrie et non aux blocs et aux clans ».
Le président du Front El Moustakbal a affirmé, par ailleurs, que sa formation politique œuvre à « moraliser l’exercice politique et la construction d’une Algérie forte et sécurisée procurant confiance et espoir à tous ses enfants ».
M. Belaid a appelé, en outre, les citoyens à choisir les candidats de son parti le 4 mai prochain pour « la construction de l’Algérie des Chouhada ».