Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Naama ont saisi 1,42 quintal de kif traité durant la période allant de juin à août derniers, selon un bilan présenté jeudi.

Ces saisies opérées lors de barrages et d’embuscades sur les axes routiers ont permis d’arrêter 56 personnes impliquées, a indiqué le chef de sûreté de wilaya, Boukenadil Mohamed. Vingt-quatre parmi les personnes arrêtées ont été placées sous mandat de dépôt, quatre autres sous contrôle judiciaire et les autres ont bénéficié de citations directes. Les mêmes services ont enregistré, durant la même période ,la saisie de 1.068 comprimés de psychotropes, a-t-on ajouté. La brigade de lutte contre la cybercriminalité a enregistré, dans la même période, huit affaires impliquant 8 personnes pour délits et crimes sur les sites et réseaux sociaux. Les enquêtes se poursuivent par la police judiciaire de la sureté de wilaya dans 30 affaires de crimes économiques et financiers. D’autres affaires (232) sont liées au vol et agression sur des personnes et atteintes aux biens, selon le même bilan. Etant donné la spécificité géographique de la wilaya de Naâma, la police axe son activité dans la lutte contre toute forme de contrebande, en collaboration avec les autres corps de sécurité, a-t-on souligné.n