L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné dimanche l’approbation par les autorités d’occupation israéliennes du plan de construction de 2.000 nouvelles colonies à Al Qods occupée.

Dans un communiqué, l’organisation a dénoncé la politique de colonisation israélienne illégale au regard du Droit international, qui constitue une violation flagrante des résolutions de la légitimité internationale y afférentes et une agression contre les droits du peuple palestinien. L’OCI a appelé la communauté internationale, notamment le conseil de sécurité de l’ONU à prendre les mesures décisives visant à mettre un terme définitif à la politique de colonisation israélienne qui porte atteinte à la vision de la solution à deux Etats. L’occupant israélien a approuvé, le 21 août, les plans de construction de plus de mille colonies en Cisjordanie occupée et ce, au lendemain de l’approbation de l’extension d’une colonie au centre de la Cisjordanie. Selon des communiqués du gouvernement palestinien, plus de 190 colonies autorisées par le gouvernement israélien sont implantées en Cisjordanie occupée ainsi que plus de 200 colonies illégales où résident plus de 700 mille colons.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, le 23 décembre 2016, la résolution 2334 exigeant de nouveau d’Israël qu’il cesse toute activité de peuplement dans la Palestine occupée, y compris Al Qods-est, tout en condamnant la colonisation israélienne de la Palestine.n