Cette semaine, l’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger organise une série de conférences et d’expositions autour de la mémoire et du souvenir. Pour commémorer le massacre du 17-Octobre 1961, Arts et Culture a mis en place un certain nombre d’activités, consistant notamment en des témoignages,

au niveau du Centre des activités culturelles Abane Ramdane (12, rue Abane Ramdane, Alger) et de l’espace culturel Agha (5, rue Agha Gare, Alger). En collaboration avec l’Organisation nationale des enfants de chahid, l’établissement devait organiser hier, à 13 heures, au niveau du Centre des activités culturelles Abane-Ramdane, une conférence sous la forme d’un témoignage du moudjahid Ghafir Mohamed dit Moh Clichy (membre de la Fédération de France du FLN et un des acteurs du 17-Octobre). Dans l’après-midi, des lectures poétiques devaient être dispensées et présentées par le comédien et poète Ahcène Baghriche. Aujourd’hui, le mardi 16 octobre à 13 heures au niveau de l’espace culturel Agha, l’historien Rabah Zeghdane animera une conférence, toujours sur le thème du 17-Octobre 1961. En outre, l’espace culturel Agha accueille, depuis le 14 octobre et jusqu’au 25 du même mois, deux expositions. Il s’agit d’une exposition de photographies et de textes sur le 17-Octobre 1961 et d’une exposition de livres de la bibliothèque sur l’histoire de l’Algérie. R. C.