Jugés pour le meurtre d’un jeune fellah de la wilaya de Chlef, dans la localité des Issers à l’est de Boumerdès, quatre individus âgés entre 27 et 36 ans ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité et à 10 ans de prison ferme pour le chef d’inculpation d’homicide volontaire avec préméditation. Les faits remontent au mois de juillet 2017

, lorsque les services de la gendarmerie sont informés de la présence d’un corps de jeune homme dans un puits du village Torfa (Issers).

Des traces de blessures et d’écorchures ont été découvertes sur le corps de la victime, prouvant qu’il a reçu des coups et qu’il a tenté de résister à ses agresseurs. Selon les investigations menées par les enquêteurs dans cette affaire, et qui a abouti à l’arrestation des auteurs du crime crapuleux, une altercation verbale aurait éclaté entre les suspects et la victime, alors qu’ils étaient en état d’ébriété. En plus des agressions verbales, les inculpés ont tenté de l’agresser sexuellement.
Après la dispute enflammée, la victime a pris la fuite vers une forêt voisine, où les suspects l’ont poursuivi, avant de le rouer de coups et de le jeter dans un puits le laissant mourir après l’avoir traîné sur une distance de plus de 270 mètres. Dans son réquisitoire, le procureur a requis la peine capitale à l’encontre des accusés. Ces derniers, qui tentaient de nier les faits, ont été accablés de preuves concrètes de leur implication dans le crime avec préméditation ayant causé la mort d’un jeune fellah de 20 ans. Une peine à perpétuité a été prononcée à l’encontre de deux principaux accusés tandis que les deux autres ont écopé d’une peine de 10 ans de prison ferme chacun. n