C’est Mohamed Bekhchi, candidat du FLN, également P/APW, par ailleurs ex-député,qui a décroché l’unique siège pour la Chambre haute du parlement, à l’issue des élections du renouvellement partiel des membres du sénat qui se sont déroulées ce jeudi(10 janvier 2019) au niveau du centre des archives de la wilaya

.L’heureux élu a été crédité de 523 voix contre 243 pour son rival du RND, en l’occurrence Abdou Boudlal, sorti vainqueur lors des sénatoriales acte 1, invalidées par le Conseil constitutionnel, en raison de l’absence de deux procès-verbaux sur trois bureaux. A noter que le scrutin a dû être organisé pour la seconde fois après les incidents qui ont marqué le vote tenu le 29 décembre dernier au siège de l’APW. Quelque 856 élus que compte la wilaya (APC /APW) devaient prendre part aux élections ; lors de notre passage sur les lieux vers midi, le taux de participation enregistré vers 11 h était de 30%, selon une source de la Drag.Trois bureaux de vote signalés par des initiales des noms des élus, étaient mis à la disposition des électeurs qui devaient auparavant retirer leur carte auprès du préposé au fichier électoral informatisé relevant des services de la Drag. Lors du scrutin, il a été enregistré 846 votants et 10 absents. Le dépouillement des bulletins a été entamé vers 18heures et les résultats proclamés vers 20 h. Il convient d’indiquer que ces élections ont été supervisées par quatre magistrats et un greffier réquisitionnés, cette fois-ci, hors wilaya, aux côtés du Drag. Il faut souligner que le scrutin s’est déroulé dans le calme et aucun incident n’a été enregistré à cette occasion .Il y a lieu de signaler que le périmètre de l’APW situé au quartier des Cerisiers(Tlemcen) était quadrillé par un important dispositif de sécurité(BMPJ et BRI) ; l’accès au centre de vote était scrupuleusement filtré par des policiers en tenue et en civil. Un camion citerne et une ambulance de la protection civile étaient garés devant le siège de l’APW dont l’enceinte était sous haute surveillance. Il faut mentionner dans ce contexte que les revendications du RND, suites aux incidents qui avaient émaillé le scrutin de décembre dernier, ont été satisfaites par l’administration, à savoir la délocalisation du centre de vote, la réquisition des magistrats hors de la wilaya et la sécurisation optimale de l’opération électorale. A ce titre, au lieu du siège de l’APW(dont le président n’est autre que le candidat rival), c’est le centre des archives de la wilaya, jouxtant l’APW, qui a été réquisitionné à cet effet. Un choix risqué, faut-il le souligner, par rapport au caractère sensible de l’édifice et eu égard à de potentiels incidents qui auraient pu survenir à cette occasion. Par ailleurs, d’aucuns ont relevé l’absence du P/APW Mohamed Bekhchi ainsi que des députés et sénateur (FLN et RND),lors de la visite du ministre du commerce Saïd Djellab, effectuée ce mardi(8 janvier 2019) à Tlemcen(le P/APW était représenté pour la circonstance par son adjoint « neutre »).