Une opération d’exportation d’un conteneur de 20 tonnes de pommes de terre vers la France, via le port d’Alger, a été effectuée vendredi depuis la commune de Hassi-Khelifa (30 km Est d’El-Oued).

Sur place, des scellés ont été apposés au conteneur, en présence de cadres et d’agents de l’administration des Douanes algériennes, dans une démarche de facilitation des procédures douanières aux opérateurs économiques (exportateurs), dans le cadre la politique d’amélioration de la qualité des prestations et du service public. Cette opération d’exportation entre dans le cadre de la stratégie arrêtée par la Chambre de l’agriculture d’El-Oued visant à ouvrir de nouveaux marchés extérieurs à la production agricole nationale, pour prendre en charge les surplus de production et impulser une dynamique économique par la diversification de ressources hors hydrocarbures, a indiqué le président de la Chambre, Bekkar Ghemmam Hamed. L’exportation de la pomme de terre, la première du genre cette saison, figure parmi les actions prioritaires de la Chambre dont la mission est de se constituer en médiateur entre l’agriculteur (producteur) et l’opérateur (exportateur) à travers l’exploration de perspectives de commercialisation de la production agricole. L’opérateur économique propriétaire de la société d’exportation, Abdelatif Bedjaoui, a affirmé que cette cargaison est la première et sera suivie d’autres cette saison
(3 mois) pour atteindre les 500 tonnes de pommes de terre, en vertu d’une convention avec des opérateurs étrangers en France. Selon M. Bekkar Ghemmam Hamed, des contacts sont en cours avec des opérateurs économiques en Europe et en Asie pour l’ouverture de nouveaux marchés à la
production agricole nationale, dans le cadre de la contribution de la Chambre agricole à la diversification de l’économie nationale.
(APS)