Sous les ordres de Abdelkader Amrani, le CR Belouizdad n’a pas encore perdu mais il ne gagne pas à tous les coups. Hier, pour le compte de la 17e journée de Ligue 1 Mobilis, le « Chabab » a concédé le nul (0/0) à domicile face au Paradou AC.

Un résultat qui n’arrange pas les Belouizdadis engagés dans une âpre lutte pour le maintien. Derniers avec 12 unités après ce semi-échec, les Belcourtois n’ont pas pu profiter des défaites de l’USM Bel-Abbès et le DRB Tadjenanet qui sont aussi menacés par la relégation. Les Bel-Abbessiens et Tadjenanetais ont été battus vendredi par l’O Médéa (2/0) et le MC Alger (4/1) dans l’ordre.
Après ce partage de points, les « Rouge et Blanc » se trouvent à 6 longueurs de la sortie de la zone rouge. Un écart conséquent au vu du rythme auquel les gars de Laâquiba avancent. L’AS Aïn M’lila, premier non-relégable (18 points), compte un match en retard à jouer contre l’ES Sétif. Ce qui porterait le handicap à 9 longueurs virtuellement. Le spectre de la rétrogradation plane plus que jamais ! M. T