Les supporters de la JS Saoura se souviendront certainement de la première fois et cette gifle reçue en Ligue des Champions (CAF). Le tout premier match de l’histoire du club dans la phase de poules de la champions League ne s’est pas déroulé comme dans un rêve pour le deuxième représentant algérien dans le tournoi en compagnie du CS Constantine. Une large défaite 3 buts à 0 en déplacement chez Simba SC (Tanzanie) qui place déjà les Bécharis dans une situation délicate sachant le calendrier qui les attend dans le groupe «D». Un quartet où figurent aussi l’AS Vita Club et… Al-Ahly SC, leur prochain adversaire.

Après une qualification sensationnelle pour la phase finale de la Ligue des champions (CAF) 2019, la JS Saoura espérait certainement réaliser un bon résultat lors de son déplacement chez les Tanzaniens du Simba SC.
Surtout que l’adversité était loin d’être un foudre de guerre. Les inconditionnels étaient certainement excités à l’idée de voir les coéquipiers de Sid-Ali Yahia-Chérif prendre part à un rendez-vous historique pour leur club qui n’avait jamais atteint ce stade dans la compétition reine de l’Afrique du football. Hélas, l’entame était cauchemardesque pour les protégés de Nabil Neghiz qui ont accusé le coup dans ce voyage. De la Tanzanie, ils n’ont pas pu ramener la moindre unité. Dans les bagages, il y avait la désillusion et l’amertume d’un lourd revers qui en dit long sur le manque d’expérience des « Sudistes » pour ce type de tests. Pourtant, lors du tour précédent, ils ont réussi à se défaire des redoutables Marocains de l’IR Tanger qu’ils avaient battus 2 buts à 0 à «l’allr» en Algérie avant de résister au « retour » ne perdant que sur la plus petite des marges (1/0). C’était en dépit du fait d’avoir été réduits à 10 à 20 minutes de la fin.

Ne pas se rater face à Al-Ahly SC
Dimanche, les vice-champions d’Algérie sortants ont parus trop fébriles derrière et dépassés par les évènements dans un duel où ils ont été surpris d’entrée. Dès la 3e minute de jeu, la défense avait déjà craqué sur un but d’Okwi.  En seconde période, les locaux ont fait le break dès la 53e minute puis aggravé la marque (68’) sur un doublé de Medie. L’attaque du team de Béchar n’a pas pu trouver la faille et son arrière-garde a été trop perméable, résultat des courses : une raclée. Un véritable uppercut qui met le club cher à Mohamed Zerouati à terre. Hammar & cie devront se relever au plus vite parce qu’un autre combat les attend dans 4 jours déjà et pas des moindre avec la réception du géant Al-Ahly SC. Le grand d’Egypte et d’Afrique qui reste sur une finale perdue lors de l’édition écoulée remportée par l’Espérance Tunis.
Un sérieux client pour le premier club du Sud algérien à prendre part à cette messe qui réunit la crème de la balle ronde au continent. Face aux Egyptiens, il ne faudra pas perdre pour ne pas compliquer un peu plus la posture dans un quatuor « D » où les Cairotes et les Tanzaniens du Simba SC pourraient s’envoler dès la deuxième journée. Au stade 20-Août 1955, la bande à Neghiz jouera ce qui ressemble à un match couperet.