Selon les déclarations du wali d’Oran Mouloud Cherifi, la commission chargée du suivi des activités des investisseurs et du secteur de l’investissement de la wilaya d’Oran, a établi près de 100 mises en demeure à l’encontre des investisseurs défaillants.

Ces mises en demeure ont été adressées aux investisseurs qui n’ont toujours pas concrétisé ni mis sur pied leurs projets. En effet, les investisseurs ayant obtenu l’approbation et bénéficié d’assiettes foncières, mais qui n’ont pas lancé les travaux de réalisation de leurs projets, ont été mis en garde par le wali d’Oran qui les a menacés de leur retirer les parcelles et les agréments. Ainsi, ces terrains seront remis à d’autres investisseurs plus motivés ayant une intention sincère de relancer l’investissement et booster le développement. «Sinon, ils seront exploités à des fins bénéfiques», a-t-il lancé avant d’affirmer qu’il y aura un suivi « continuel et minutieux» des projets d’investissement. Ceci dans le but de s’éloigner, dit-il, de l’économie improductive et se diriger vers une économie productive. Toutes les facilités dans le domaine de l’investissement ont été accordées en termes d’abattement de 90% sur le montant de la redevance locative annuelle, fixée par les services des Domaines, pendant la période de réalisation de l’investissement. C’est pourquoi le wali a invité vivement les investisseurs à entrer dans le monde de l’investissement et réaliser leurs projets. A noter que plus de 120 projets d’investissement ont été agrées lors de l’année écroulée, a affirmé le wali, en annonçant que 150 projets vont être approuvés durant l’année en cours. Ceci va permettre surtout la création d’emplois. Dans ce contexte, le wali a déclaré que près de 68 000 postes de travail ont été créés l’an dernier, selon les statistiques de la direction de wilaya de l’emploi. D’autres postes de travail sont en attente, ajoute-t-il. Ce responsable a salué les initiatives du secteur privé, notamment en ce qui concerne le recrutement de la main-d’œuvre qualifiée et a exprimé son soutien absolu au secteur privé, avant d’appeler les investisseurs privés à mener à bien leurs projets d’investissement et à les booster pour créer une croissance supplémentaire et soutenir l’économie nationale.
Il a également évoqué les pôles d’excellence dont dispose la wilaya, notamment celui de l’industrie pharmaceutique, de l’industrie mécanique ainsi que le secteur des services et du tourisme, principal moteur économique pour la wilaya d’Oran. n