Venu inspecter des projets et des installations gazières relevant de son secteur dans la wilaya de Bouira, le ministre de l’Energie et des Mines, Mustapha Guitouni, a insisté hier auprès des responsables du centre d’enfûtage, situé dans  la zone industrielle de Sidi Khaled dans la commune d’Oued El Berdi, de redoubler la production en gaz butane.

Et ce, dit-il, afin «de satisfaire la forte demande en gaz butane des populations des communes rurales en cette période de froid». La production au niveau du centre d’Oued El Berdi a dépassé les 19 000 bouteilles par jour, a-t-on appris auprès des responsables du centre.
Ils ont précisé qu’en plus de cette production, plus de 10 000 bouteilles sont produites au niveau d’un centre relevant de la commune de Beni Slimane dans la wilaya de Médea.
Des habitants de plusieurs localités ont dénoncé une pénurie du combustible durant les deux derniers jours pour cause de fortes chutes de neige qui ont bloqué les routes et aussi empêché les camions de Naftal de pouvoir approvisionner les stations en gaz butane. « Le taux de pénétration en gaz naturel est très appréciable au niveau de la wilaya de Bouira atteignant les 85%. Il reste deux communes qui ne sont pas encore raccordées au réseau du gaz », a indiqué le ministre. Il a procédé dans la matinée d’hier à la mise en service du gaz au profit de 800 foyers dans la commune d‘Ahnif dans la daïra de M’chedallah. S’exprimant par ailleurs sur les réserves des hydrocarbures en Algérie, M. Guitouni a rappelé que le pays est à l’abri et dispose des réserves pouvant assurer et garantir le besoin des populations sur plusieurs années.
« L’Algérie dispose de 24 milliards de mètres cubes de gaz de shiste et de 10 000 milliards de gaz conventionnel et plus de 5 000 milliards de barils de pétrole», selon les chiffres donnés par l’Agence internationale de l’énergie. n*