Comme prévu par les spécialistes au début de la Coupe d’Afrique des nations (dames) qui se déroule à Brazzaville (Congo), la finale de cette compétition sera animée par les deux sélections actuellement imbattables, l’Angola et le Sénégal. C’est donc aujourd’hui à 16h30 au gymnase Nicloe Oba, à Brazzaville, que se jouera ce duel des titans entre deux sélections ayant déjà goûté au sacre.

Juste avant cette finale, le Congo tentera d’arracher la troisième place face au Cameroun dans ce qui est communément appelé «la petite finale».
Il est évident que théoriquement et au vu de leurs prestations tout au long de cette CAN-2018, ce sont les Angolaises qui sont favorites. Mais, il se trouve que les Sénégalaises ont bien des arguments à faire valoir.
 
Parcours des deux finalistes
A Brazzaville nombreux estiment que l’Angola est vraiment la favorite une fois de plus à sa propre succession. Il est normal qu’elle le soit dans la mesure où le hand est beaucoup plus prisé que le football dans ce pays lusophone d’Afrique. Championnes d’Afrique depuis 1998, les protégées de Morten Soubak ont, tout de même, garder leur titre jusqu’à la 22e édition de 2016 à domicile, exception faite pour l’édition de 2014 où elles ont été battues par la Tunisie en demies. Et il se trouve qu’elles ont pris leur revanche sur les Tunisiennes, en finale, lors de la précédente CAN (36-17). Faisant partie du groupe B, les Angolaises ont battu toutes leurs concurrentes pour terminer à la première place. En quart de finale, elles ont battu l’Algérie avant de faire de même face au Cameroun en demi-finale. Coté sénégalais, les «Lionnes» gardent toujours un «très mauvais souvenir» de la disqualification lors de la CAN-2016, suite aux réserves faites par la Tunisie concernant la joueuse Doungou Camara, qui avait pris part au Mondial-2014 (juniors) avec la France. Les Sénégalaises ont battu sur le terrain la Tunisie (26-20) en demi-finale, mais elles ont été tout simplement éjectées du tournoi, laissant les  Maghrébines affronter l’Angola en finale et le Cameroun prendre la médaille  de bronze… sans jouer ! Il faut rappeler que les Sénégalaises, montées une seule fois sur le podium (2es en 1974), ont  bien réussi à faire oublier ce «dossier» Doungou en prenant une sérieuse revanche sur le sort pour se retrouver en finale de cette prestigieuse compétition africaine de handball. Le Sénégal, qui a fait partie du groupe A avec la Tunisie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et l’Algérie, n’a pas rencontré de problème pour battre tous ses concurrents et terminer premier de son groupe. En quart de finale les « Lionnes » du coach français, Frédéric Bougeant, ont difficilement battu la Guinée avant de faire de même face à l’équipe de la République démocratique du Congo en demi-finale. Or, ce soir, l’une des deux sélections va connaître sa première et « dernière » défaite dans cette CAN-2018, dont le niveau est jugé bien élevé.
 
Les Algériennes terminent 8es
En match de classement et en raison d’une préparation trop courte, après deux années d’hibernation, la sélection algérienne a bien rempli sa mission en terminant son parcours à la 8e place. Après avoir raté leur objectif, qui était de finir 5e du tournoi en concédant une défaite face au Congo (24-22), les courageuses Algériennes, drivées par  Abdelkrim Bendjemil, se sont contentées de la 8e place suite à leur défaite face à la Guinée (34-22), hier. Ainsi nos joueuses ont cédé la 7e place aux Guinéennes pour terminer au 8e rang, soit un rang de moins que lors de leur dernière participation au tournoi, en 2016 en Angola, où elles s’étaient contentées de la 7e place, comme en 1983 en Egypte, leur plus mauvais classement dans leur histoire. Mais, il faut bien reconnaître que les joueuses algériennes ont montré de grandes potentialités et si elles n’ont pas réussi à améliorer ce classement c’est par la faute de la fédération algérienne de la discipline. Cette dernière a mis en veilleuse cette sélection deux années durant avant de se «réveiller» en octobre dernier pour nommer Bendjemil sélectionneur pour une très courte préparation dans le pays, avant d’aller affronter les meilleures sélections continentales au Congo Brazzaville.n

Programme de ce mercredi :
Match pour la 3e place/13h30 : RD Congo-Cameroun
Finale/16h30 : Sénégal-Angol