Au niveau de la Direction des services agricoles, DSA, c’est un sourire gros comme ça qui barre le visage de tous les responsables. C’est que la wilaya de Constantine a engrangé, et pour la première fois de son histoire, près de  3 millions de quintaux de céréales, 2,9 millions exactement, entre blé dur, blé tendre, orge et avoine, boostant un secteur qui jouait aux montagnes russes ces dernières années.

Il ne faut pas oublier que Constantine a réceptionné l’année dernière un premier quota de silos destiné à plusieurs wilayas du pays. Ces nouveaux silos ont fait passer la capacité de stockage des céréales à plus de 2 millions de quintaux, permettant ainsi à la wilaya et à ses « clients » de gérer intelligemment les stocks récoltés. Le secteur agricole a aussi enregistré un bond quantitatif en ce qui concerne les surfaces cultivées. Ces dernières passeront, en effet, de 55 000 hectares cultivables à plus de 90 000 hectares, impliquant donc les agriculteurs dans une agriculture extensive, après que l’Etat, par sa politique de subventions des engrais et autres intrants dans le secteur, ait encouragé une agriculture intensive. Ces chiffres sont valables, nous spécifiera-t-on, uniquement pour les légumes secs. Pour revenir au soutien de l’Etat, il faut savoir que plus de 97 millions de dinars ont été accordés dans le cadre du crédit spécial au secteur, le R’fig. 52 millions de dinars seront orientés vers le secteur des engrais. M. Ghediri Yacine, Directeur des services agricoles (DSA), que nous avons rencontré dernièrement lors d’une visite ministérielle à la wilaya de Constantine, nous a communiqué des chiffres qui confortent ceux cités plus haut. « Pour cette année, le secteur agricole de la wilaya a enregistré des résultats convaincants. Je peux vous affirmer donc que l’année agricole 2017/2018 a été une véritable réussite qui est allé plus que nos espérances les plus optimistes, avec un rendement à l’hectare appréciable ». Notre interlocuteur rajoutera, qu’en plus des programmes de soutien, nombreux, de l’Etat, l’expérience, le degré d’instruction et le professionnalisme des agriculteurs de la wilaya de Constantine, a fait le reste. Les pois-chiche, lentille, et autres légumineuses ont fait aussi que la wilaya de Constantine s’est transformé en une sorte de « locomotive agricole » qui va booster le secteur, car devenue un modèle pour les autres wilayas, reprenant sa place de leader au niveau national, une vocation de la wilaya. Le matériel agricole, levier essentielle de l’agriculture moderne, n’est pas en reste puisque son renouvellement a nécessité le montant de 715 millions de dinars, tandis la modernisation de l’irrigation a bénéficié de la coquette somme de 3 millions de dinars. L’appétit venant en mangeant, pas forcément des lentilles, des pois-chiches ou du blé, à la DSA de Constantine on se frotte les mains espérant battre, pour la deuxième année agricole de suite le record dans la récolte des légumineuses et des blés.
Les pluies qui s’abattent sur la wilaya depuis des semaines encouragent cet optimisme, en plus d’un encadrement, de plus en plus performant, des agriculteurs qui avaient besoin de professionnels du secteur pour des orientations optimales.