Les commerçants de la ville de Boumerdès ne décolèrent pas. Ils sont revenus encore avant-hier à la charge en organisant un autre rassemblement devant le siège de la wilaya pour dénoncer la fermeture du marché hebdomadaire de la ville. La décision des autorités relative au transfert du marché vers Corso et Figuier n’a pas convaincu les commerçants qui ont encore exprimé leur mécontentement dans un sit-in organisé devant le siège de la wilaya. « Nous dénonçons cette décision qui nous pénalise et prive nos enfants de l’unique source de revenus », s’inquiètent-ils. Pour rappel, l’APC de Boumerdès a pris la décision unilatérale de fermer le marché hebdomadaire qui est fréquenté par un grand nombre de clients chaque lundi. Exacerbés par cette décision, les commerçants ont déclenché plusieurs mouvements de grève pour obliger les autorités à revenir sur leur décision mais en vain. Des marchés à Figuier et à Corso ont été proposés mais les commerçants refusent à cause d’absence de commodités en particulier le transport et la sécurité. Un important dispositif sécuritaire a été mobilisé hier, aux abords de la wilaya pour dissuader et disperser les nombreux manifestants. La situation reste tendue et les commerçants menacent de poursuivre leur mouvement de protestation si une solution n’est pas trouvée dans les meilleurs délais.K. K.