d’Oum El Bouaghi, Kader M.
Alors que la vocation de la région agropastorale est basée sur l’activité de la céréaliculture associée à l’élevage, plus de 3/4 de la population de la wilaya réside en zone urbaine. Ceci étant, la population de la wilaya d’Oum El Bouaghi est estimée selon des sources concordantes à 763 114 habitants au mois de septembre 2018. Lesquels habitants sont répartis dans trois types de zones, en l’occurrence les zones urbaines, les zones éparses et les zones d’agglomérations secondaires. Les zones urbaines de la wilaya abritent ainsi pas moins de 574 541 habitants, soit un taux de 75,28% de la population globale. Parmi eux, 364 145 habitants sont concentrés dans les quatre grands centres urbains, Aïn Beïda avec 141 531 habitants, Oum El Bouaghi 82 469, Aïn Mlila 80 232 et Aïn Fakroun 59 913 habitants. Les zones éparses réparties à travers les 29 communes de la wilaya abritent un total de 139 964 habitants, soit un taux de 18,34% par rapport à la population globale, tandis que les agglomérations secondaires-plus d’une douzaine – regroupent un total de 48 609 habitants, soit un taux de 6,36% par rapport à la population totale. Pas moins de six communes regroupent le plus grand nombre d’habitants des agglomérations secondaires. Il s’agit de Aïn Mlila avec 16 955 habitants répartis à travers Soualhia, Fourchi, Bir Benayad,,le chef-lieu de wilaya, avec 8 155 habitants répartis
à travers Sidi Rghiss, Touzeline, Abbas Laghrour et Bir Khechba, l’agglomération de Berriche avec 3 890 habitants répartis à Bir Rogaa, Bririche, la commune de Sigus avec les bourgades de 3 376 habitants répartis à Bir Tanja, Taxa et la ville de Aïn Beïda avec 3 005 habitants localisés à Bir Ounès, Souk Naâmane avec 2 557 habitants. D’autre communes sont caractérisées par des zones éparses abritant une importante densité de la population à l’exemple de Henchir Toumghani avec 17 161 habitants, Aïn Mlila avec 11 387 habitants, Oum El Bouaghi avec 8 027 habitants, Aïn Fakroun avec 7 953 habitants, El Amiria avec 7 303 habitants, Harmlia avec 6 627 habitants, Aïn Zitoun avec 6 071 habitants, Souk Naamane avec 5 958 habitants et Fkirina avec 5 544 habitants.