Quinze jours sont passés depuis que les agents de la Protection civile ont entamé des opérations de recherches pour retrouver le corps du pompier Mohamed Achour, emporté par les eaux pluviales à la cité des 250 logements de la ville de Bouira. Hier, des centaines de citoyens venus des villages des communes de l’est de la wilaya, à l’image d’Ahnif, Ath Mansour et M’chedallah, ont apporté de soutien aux pompiers engagés dans la cadre des opérations de recherches. Des unités spécialisées ont été appelées depuis plusieurs wilayas, a indiqué un membre de la cellule de crise mise en place par le wali de Bouira, Limani Mustapha. La même source a révélé qu’en plus de cette mobilisation impressionnante, quelque 200 nouveaux éléments de la PC ont été par ailleurs déployés, et ce, pour renforcer les équipes engagées sur le terrain en vue de retrouver le corps de leur collègue. « Les recherches se poursuivent toujours et un autre plan de ratissage et un renfort de 200 éléments venus des directions de Médéa, Blida, Djelfa et Sétif ont été déployés pour soutenir les équipes sur le terrain », a-t-on précisé de la même source. Il faut préciser que les conditions météorologiques et la remontée des eaux pluviales sur le principal réseau d’assainissement de la ville et sur l’Oued D’Hous rendent très difficiles les recherches lancées depuis plus d’une semaine par les agents de la Protection civile. « D’importantes quantités de pluie se sont abattues depuis deux jours, ce qui a compliqué d’autant plus la tache. Mais nous sommes déterminés à poursuivre nos recherches », a-t-on ajouté. « Des équipes ont été redéployées pour reconduire l’opération de ratissage du réseau d’assainissement et de ceux le long d’Oued D’Hous, tandis que d’autres éléments soutenus par des plongeurs et des unités cynotechniques travaillent au niveau du barrage de Tilesdit, a-t-on constaté sur place. Des plongeurs continuent d’effectuer des recherches le long de l’oued menant depuis le déversoir d’oued Hous et aussi au niveau du barrage Tilesdit dans la commune de Bechloul.n