Candidat à la candidature pour la présidentielle du 18 avril prochain, Rachid Nekkaz a failli être lynché ce dimanche après-midi à Tlemcen.  Son action de collecte de signatures sur les formulaires a mal tourné. En effet Rachid Nekkaz a été agressé (voir photos), devant le siège du tribunal administratif de la ville,  par plusieurs jeunes. Une personne (vraisemblablement son attaché de presse), présente aux côtés du candidat à la candidature, a été également rouée de coups, par des « baltaguias » chauffés à blanc.

Acculé par ses agresseurs jusqu’au siège de la 2e sureté urbaine « bab Wahran », Rachid Nekkaz a failli être lynché si ce n’était-ce l’intervention de policiers en civil qui l’ ont« exfiltré » de la foule déchaînée avant de l’embarquer dans un taxi.

Plus de détails dans nos prochaines éditions.

Rédaction Digitale de « Reporters » (#RDR)/El Halloui Tlemçani