Au moins 149 projets d’investissements ont été avalisés en 2018 dans la wilaya de Ouargla par le guichet unique décentralisé de l’Agence nationale de développement de l’Investissement (ANDI), a-t-on appris auprès de cet organisme.
Ces projets, cumulant un investissement de 37,3 milliards DA et devant générer 2.423 emplois, concerne 54 nouveaux projets et des opérations d’extension de 95 autres projets déjà en activité, a-t-on précisé.
Ils se répartissent entre divers secteurs d’activités, dont le bâtiment et travaux publics (83 projets), les services (19), l’agriculture et l’aquaculture (14) et l’industrie (7) avec des opérations dans la transformation de plastique, le textile, le tourisme, l’agro-alimentaire, le papier et le liège, et les télécommunications, ajoute la source. La majorité de ces projets sont implantés dans les communes de Hassid-Messaoud, N’goussa, Hassi-Benabdallah, Sidi-Khouiled, Rouissat et Ouargla.
L’ANDI avait enregistré, durant l’année 2017, l’entrée en activité de 18 des 217 projets avalisés avec la création de 252 emplois, selon cet organisme qui relève une «dynamique» dans le domaine de l’investissement avec la concrétisation de plusieurs projets et dans divers créneaux afin de booster l’activité économique locale, notamment dans les segments agricole et industriel. Des rencontres de sensibilisation sont projetées cette année à travers la wilaya de Ouargla pour encourager l’investissement, et ce à travers la présentation et l’explication des avantages multiples offerts aux investisseurs par le biais de l’ANDI.