C’est officiel, l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal est nommé, depuis hier, directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika pour l’élection présidentielle d’avril prochain. Cette nomination, intervenant le jour même de l’annonce officielle de la candidature du président de la République à un cinquième mandat à la tête de l’Etat, a été fortement évoquée samedi à la Coupole du 5-Juillet d’Alger, lors du meeting populaire du Front de libération nationale (FLN).
En effet, la présence d’Abdelmalek Sellal au meeting avait évoqué la possibilité de sa désignation en tant que directeur de campagne du candidat Bouteflika, comme 2004, 2009 et 2014. Toutefois, Sellal avait, bien avant sa nomination officielle, commencé à constituer son staff et à déblayer le terrain pour la campagne électorale du candidat Bouteflika. C’est ainsi que, jeudi dernier, il avait déjà commencé à désigner son staff composé d’ex-ministres et de personnalités politiques nationales.
C’est ainsi qu’il a désigné le président du Mouvement populaire algérien (MPA) et ancien ministre du Commerce Amara Benyounès pour prendre en charge le dossier de la communication.
Cette nomination a été confirmée, hier, parallèlement à la nomination de Sellal. Les autres membres de l’équipe de campagne sont constitués de Mustapha Rahiel son ancien chef de Cabinet au Premier ministère auquel il a confié l’organisation, de Abdelmalek Boudiaf, ancien ministre de la Santé auquel il a confié le dossier de la logistique, de Abdelkader Ouali, ex-ministre des Ressources en eau et de l’Environnement est chargé, lui, des relations avec les partis politiques, de Amar Tou, ancien ministre des Transports, et de Rachid Harraoubia ex-ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ont été chargés quant à eux des meetings populaires. Tandis que Nabil Yahiaoui, responsable de communication de TAJ, et Mounder Boudoune, membre du conseil national du Rassemblement national démocratique (RND), auront pour tâche de gérer et de prendre en charge les relations avec les organisations estudiantines. Sellal, très déterminé à mener à bien la campagne du candidat Bouteflika, a même tenu une première rencontre avec son staff, samedi tout de suite après le meeting du FLN, au quartier général du candidat élu dans une villa à Hydra, pas loin de son QG de 2014.
A cette occasion, Sellal a sensibilisé son staff sur l’impératif de mettre les bouchées doubles pour «réussir la campagne du candidat Bouteflika». A Amar Tou et à Rachid Harraoubia, Sellal a insisté sur l’impératif « de tenir des meetings grandioses, à la hauteur du candidat Bouteflika et de ses réalisations ». Tout comme, il a exhorté Amara Benyounès de « mener à bien le dossier de la communication pour présenter l’image du candidat tant au niveau national qu’international ».<