Les quarts de finale «aller» de la Coupe d’Algérie ont débuté ce mardi avec deux rencontres : USM Annaba – ES Sétif et CR Belouizdad – NA Hussein-Dey. Le premier match, disputé au stade du 19 mai 1956, et devant des tribunes archi-combles, a vu des Tuniques rouges euphoriques devant des sétifiens décevants. Les annabis, sociétaires de la Ligue 2, ont inscrits deux buts,  à la 17’ par Sahbi, et à la 58’ par Rebiai (sur penalty), dans une rencontre loin d’être de haute facture. Si le jeu était loin d’être plaisant à voir sur le terrain, le spectacle était plutôt dans les tribunes. Les « hooligans » annabis étaient le 12e homme pour leur équipe et leur soutien a été déterminant dans la hargne des joueurs sur le terrain.

Avec cette victoire l’USM Annaba ira à Sétif avec la ferme intention de préserver son avance et d’y revenir avec le ticket de la demi-finale. Un rêve réalisable pour ce club au vu de ce qu’il a montré ce mardi et également eu égard à la crise dans laquelle « nage » l’ESS depuis plusieurs semaines déjà.

Dans l’autre rencontre des quarts de finale, disputée au stade du 5 juillet, le derby algérois est revenu aux nahdistes, qui confirment ainsi leur statut de bête noire (en coupe d’Algérie) des belouizdadis. Le but de Khacef (36′) a suffi aux poulains de Ighil de sortir vainqueurs de cette première manche. Mais rien n’est encore acquis.

Rendez-vous le 28 février pour les matchs retour.