Cinq éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés mardi à Tissimssilt, Oran et M’Sila par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), indique mercredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué repris par l’APS.
« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP ont arrêté, le 19 février 2019 à Tissemsilt, Oran/2e Région militaire et M’Sila/1èreRM, cinq (05) éléments de soutien aux groupes terroristes », précise la même source.
Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et « grâce à l’exploitation de renseignements, des éléments de la Gendarmerie nationale ont réussi, lors d’une opération de qualité à Blida/1èreRM, à démanteler un réseau criminel de trafic de drogue composé de douze (12) narcotrafiquants et saisi une immense quantité de kif traité s’élevant à onze (11) quintaux et vingt (20) kilogrammes, ainsi que dix-sept (17) véhicules et une somme
d’argent s’élevant à un milliard cinquante-huit millions de centimes », ajoute le MDN, précisant que « l’opération est toujours en cours ».
D’autre part, des détachements de l’ANP ont intercepté, lors d’opérations distinctes menées à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam/6eRM, « soixante-seize (76) orpailleurs et saisi quatre (04) véhicules tout-terrain, (19) groupes électrogènes, (11) marteaux piqueurs, deux (02) détecteurs de métaux ainsi que divers outils de détonation », conclut le
communiqué.