La lauréate du Prix Yamina Mechakra du roman, Hedia Bensahli, pour son roman «Orages», paru aux éditions Frantz-Fanon, fera une tournée promotionnelle qui consistera en trois rencontres littéraires, a annoncé son éditeur dans un communiqué.
La romancière sera le samedi 23 février à partir de 14h à la librairie Point Virgule de Chéraga (Alger), le mardi 26 février à partir de 13h au département de français de l’Université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, et le samedi 2 mars à partir de 14h au Centre culturel Slimane-Rahmani dans le cadre du Café littéraire d’Aokas. «Orages» est le premier livre de Hedia Bensahli, outre son métier d’enseignante, se consacre à l’écriture et à la photographie également.
Native de Ténès, elle est titulaire d’un master en littérature (Alger) et d’un DEA en didactologie des langues et des cultures (Sorbonne-Paris III). Dans son roman, «le personnage principal, dont on ignore le prénom, nous introduit dans un univers strictement féminin. Alors qu’enfant, elle semble maîtriser son être bourgeonnant, elle comprend, au fil des années, que le Moi intime et sa réalisation ne lui appartiennent pas. Circonscrire sa place au milieu de l’absurdité qui l’entoure est peut-être le sens de sa quête. Comment outrepasser les normes prescrites par les cavaliers d’Allah, désormais gravées dans la chair et les us, qui empiètent sur son Moi ?», lit-on sur la quatrième de couverture. Dans ce roman, les débuts de réponses à ces questionnements, et pour comprendre ce qui retarde la «naissance de la femme comme moitié de l’humanité», se trouvent dans l’Histoire, au sein de la société et de la famille.