A l’occasion de la célébration de la Journée nationale du chahid coïncidant avec le 18 février de chaque année, le wali de Sétif, Nacer Maâskri, qui était accompagné par une forte délégation des autorités civiles et militaires locales, a procédé à l’inauguration et la baptisation de plusieurs infrastructures d’utilité publique. Pour cette année, c’est la daïra de Saleh Bey, au sud de Sétif, qui a abrité les festivités de cette journée. En effet, après avoir déposé une gerbe de fleurs devant Makam chahid au chef-lieu de wilaya, le cortège de la délégation s’est rendu dans la commune de Saleh Bey. Le wali a procédé à la mise en service d’un nouveau CEM baptisé au nom du chahid Bensdira Mohamed Tahar et à l’inauguration, dans cette même commune, de l’antenne des travaux publics. Par ailleurs, une cité où se trouve le dortoir de la police, a été baptisée au nom du chahid Boudaba Douadi. Dans la commune de Rasfa, un nouveau siège de l’APC a été mis en service. Cette nouvelle structure va permettre aux employés de travailler dans de bonnes conditions et améliorer l’accueil des citoyens. A Boutaleb, la délégation a inauguré un nouveau bureau de poste au niveau du chef-lieu communal. La mise en service de ce bureau de poste va sans nul doute améliorer les prestations de service. Aussi, une nouvelle maison des jeunes a été inaugurée au niveau du chef-lieu communal de Boutaleb pour permettre aux jeunes de cette région de pratiquer des activités sportives et culturelles. Par ailleurs, pas moins de 400 foyers du village Boulerdjem ont bénéficié du gaz naturel. Ce projet met fin à la souffrance des habitants à la recherche de la fameuse bonbonne de gaz butane. Enfin, un nouveau complexe sportif de proximité (CSP) a été mis en service à Ras Isly dans la commune de Rasfa. n