Claude Puel n’est plus l’entraîneur de Leicester. Le technicien français a été démis de ses fonctions hier par le club anglais. Les Foxes restent sur cinq défaites et un nul en championnat, et le lourd revers concédé samedi à domicile face à Crystal Palace (1-4) aura été celui de trop pour Claude Puel. Leicester occupe la 12e place du classement.
Claude Puel ne passera pas l’hiver. Après une série de résultats négatifs, le coach de Rachid Ghezzal a été limogé hier par Leicester City. Les Foxes n’ont plus remporté le moindre match depuis le 1er janvier un succès à Everton (0-1). Depuis, la spirale négative ne cesse de s’amplifier : cinq défaites et un nul lors des six dernières journées de Premier League. Samedi, Leicester s’est même écroulé sur sa pelouse du King Power Stadium contre Crystal Palace (1-4). Puel n’y a pas survécu.
C’est une fois encore une fin d’aventure frustrante pour le technicien français en Angleterre. A Southampton, après une saison plus que correcte en 2016-2017, puisqu’il avait mené les Saints à la 8e place en fin de saison et en finale de la League Cup (perdue contre Manchester United), le club avait pourtant décidé de se séparer de lui. Il avait rebondi à Leicester en octobre 2017. Un an et demi plus tard, le voilà à nouveau sur le carreau.
Rodgers ou Benitez pour lui succéder ?
La première moitié de saison des Foxes avait pourtant été plutôt correcte. Ils avaient même bouclé 2018 et la phase aller par deux coups d’éclat, en s’imposant coup sur coup à Chelsea (0-1) puis contre Manchester City (2-1). L’équipe de Claude Puel pointait alors à la 7e place du classement et pouvait afficher une certaine ambition avant la seconde moitié d’une saison marquée par la tragique disparition du propriétaire du club, Vichai Srivaddhanaprabha, dans un accident d’hélicoptère, fin octobre.
Mais le début d’année catastrophique en Premier League, renforcé par une élimination en Cup contre Newport début janvier, avait mis Claude Puel sous une pression croissante ces dernières semaines. Le naufrage de samedi contre Crystal Palace aura été la goutte d’eau, ou plutôt l’inondation de trop, pour une défense qui n’a eu de cesse de prendre l’eau ces derniers temps (4 buts contre Crystal Palace, donc mais aussi à Wolverhampton le 19 janvier). Sans doute paie-t-il aussi son style. Jamie Vardy, le meilleur buteur du club, ne s’était ainsi pas privé récemment de souligner que l’approche de Claude Puel ne lui convenait guère.
Deux inconnues maintenant : qui succèdera sur le banc de Leicester à Claude Puel, et où ce dernier est-il susceptible de rebondir ? Concernant la première question, la presse anglaise mise ce dimanche sur deux noms. Selon le Sunday Times, Brendan Rodgers, l’entraîneur du Celtic Glasgow, et Rafael Benitez, celui de Newcastle, seraient les deux priorités des dirigeants des Foxes.
Quant à Puel, à 57 ans, cherchera-t-il àrevenir en France, où il n’a plus officié depuis 2016 et son départ de Nice ? Depuis, il n’avait entraîné qu’en Angleterre. Pour un bilan mitigé. n