Des projets énergétiques prometteurs seront réalisés à court terme dans la région du Sud-Ouest, a affirmé, samedi à Adrar, le président-directeur général du groupe Sonelgaz, Mohamed Arkab. Intervenant en ouverture des travaux d’une rencontre régionale de l’entreprise au niveau des wilayas du Sud-Ouest, M. Arkab a indiqué que «ces projets à finaliser à l’horizon 2022, portent sur la réalisation d’une centrale électrique de 160 mégawatts à Adrar, d’une autre similaire dans la wilaya déléguée d’In-Salah (Tamanrasset) en vue d’assurer une alimentation électrique sans interruption durant la période estivale».
Ces opérations de développement énergétiques, auxquelles seront allouées des enveloppes colossales, portent également sur la réalisation de stations de transfert de l’énergie électrique d’une capacité de 220 kilovolts, dont deux stations à Adrar et une troisième à In-Salah, en vue d’assurer la couverture du réseau électrique s’étendant d’In-Salah vers Timimoune via Adrar, a indiqué le P-DG de Sonelgaz.
Selon M. Arkab, le programme de développement de l’entreprise prévoit aussi la réalisation de 600 km de lignes de transport électrique de haute tension, de centrales électriques au niveau des régions enclavées, devant être concrétisées au cours des quatre prochaines années. Lors de cette rencontre, qu’a abritée la bibliothèque publique de lecture à Adrar, en présence du Secrétaire général du syndicat des travailleurs du groupe Sonelgaz, M. Arkab a appelé à accorder la priorité au traitement des problèmes de déperdition d’électricité sur le réseau et le recouvrement des dettes. Il a, en outre, déclaré que le groupe, faisant partie des grandes entreprises industrielles et énergétiques en Algérie et en Afrique, devra se mettre au diapason des avancées en matière d’exploitation des technologies modernes pour améliorer le service public, à travers des programmes de formation continue des personnels en vue d’améliorer leurs compétences dans la gestion numérisée du réseau et la réduction de la perte électrique à une moyenne mondiale de 7%.
Le P-DG du groupe Sonelgaz a fait part, lors de cette rencontre ayant regroupé les personnels de l’entreprise des wilayas du Sud-Ouest du pays, de son soutien au partenaire social dans la réalisation des attentes socioprofessionnelles susceptibles d’assurer la stabilité de l’entreprise, l’amélioration des conditions de travail et l’amélioration d’un service de qualité à la hauteur des attentes des clients. Il s’est aussi félicité de la mission menée par la société SKTM (filiale de Sonelgaz) dans la contribution à la production de l’énergie électrique, à travers la gestion de 22 centrales d’énergies renouvelables à travers le pays. n