Un montant de 15.500 euros a été saisi à l’aéroport Rabah Bitat de la ville de Annaba, en possession de l’un des passagers qui se rendait à Istanbul (Turquie) au motif d’avoir voulu sortir cet argent de «manière illégale» du territoire national, a rapporté, lundi, la Direction régionale des douanes dans un communiqué. La saisie a été effectuée avant le vol 3020 (Annaba – Istanbul) de la compagnie Air Algérie, qui a été annulé le 20 février et reporté au lendemain, selon le communiqué faisant état de la découverte de ce montant lors de la fouille corporelle de l’un des passagers. En plus de la saisie de ce montant en devises, le procureur de la République a été avisé par le tribunal d’El Hadjar, parallèlement à l’élaboration d’un procès-verbal de poursuites judiciaires conformément à la loi pour «change et mouvement de capitaux de et vers l’étranger» à l’encontre du voyageur, âgé de
37 ans et originaire de la wilaya de Guelma, est-il indiqué dans le même communiqué.
Par ailleurs, l’inspection des Douanes de Annaba a procédé à la saisie de
4 émetteurs-récepteurs radio (Talkie-Walkie) le 22 février dernier à l’aéroport Rabah Bitat, lors du contrôle du vol de la compagnie d’Air Algérie, Marseille-Annaba, a ajouté la même source. Ces émetteurs-récepteurs radio qualifiés de «sensibles et soumis à des licences préalables», ont été retrouvés dissimulés dans les bagages d’un voyageur résidant à l’étranger et qui venait de Marseille (France).