Le village Tabourth, dans la localité d’Ifigha (à 38 km à l’est de Tizi-Ouzou), s’apprête à abriter la 6e édition de la fête de l’olive qui se tiendra les 2 et 3 mars prochain.
Initiée par l’association Achvali N’Ath Ghobri en collaboration avec les comités de village, cette manifestation économique vise à préserver l’un des produits du terroir de la région qu’est l’huile d’olive. La nouveauté de cette édition, c’est qu’elle sera organisée sous le thème de la labellisation d’huile d’olive d’Achvali N’Ath Ghobri. Une initiative qui a été prise suite au projet de labellisation dont a bénéficié cette région et qui permettra aux agriculteurs et aux propriétaires d’huilerie de produire une huile extra-vierge qui sera concurrentielle sur le marché international. C’est l’aveu des organisateurs de cette 6e édition de la fête de l’olive qui veulent mettre en avant l’importance de la production d’une huile qui répond aux normes internationales.
« Nous sommes en train de préparer cette édition qui sera organisée sous le thème de labellisation d’huile d’olive d’Achvali N’Ath Ghobri. Ce projet de labellisation concerne en premier lieu les deux daïras, à savoir celle d’Azazga et Bouzeguène qui comporte 09 communes », a affirmé le président de l’association organisatrice de cette manifestation, Omar Moula. Des expositions de vente promotionnelle d’huile d’olive seront prévues tout au long de cette fête pour permettre aux visiteurs de s’approvisionner de ce produit de tiroir. D’après les organisateurs, le prix de la vente d’huile sera débattu entre les agriculteurs et les propriétaires des huileries qui prendront part à cette manifestation. A souligner que le prix de ce produit devra être revu à la hausse puisque la production oléicole a nettement réduit cette année par rapport aux années précédentes. Selon les estimations de la direction des services agricoles de la wilaya, seulement 06 millions de litres qui ont été récoltés à ce jour, alors que la campagne oléicole est à 70% du taux d’avancement. « C’est un grand évènement pour l’écoulement des produits des agriculteurs de l’Arch N’Ath Ghobri en plus particulier, mais c’est une aubaine pour les visiteurs de la wilaya de Tizi Ouzou en général qui sont en quête d’une huile d’olive de très bonne qualité », dira, le même président de l’association organisatrice. Pour rappel, que la direction des services agricoles de la wilaya sont satisfaits de l’état des lieux du projet de labellisation mis en place au niveau de l’A rch N’Ath Ghobri en mois de novembre dernier, en attendant de mettre en place des projets similaires au niveau des autres localités en l’occurrence celle de Maâtkas et Draâ-Ben-Khedda pour labelliser leur huile d’olive. La DSA demande aux agriculteurs et aux propriétaires d’huileries de se regrouper en association et en coopérative pour réaliser ces projets de labellisation et d’améliorer l’itinéraire technique du ramassage d’olive, mais aussi de mettre à jour les unités de transformation au niveau des huileries de la région. D’ailleurs, un cahier des charges va être préparé pour produire une huile extra-vierge en Kabylie. n