Rachid Nekkaz est « un personnage sulfureux ». C’est la « description » faite par l’historien français, Benjamin Stora, ce mardi matin sur la chaîne radio « France Inter », du candidat à la candidature pour la présidentielle du 18 avril prochain. « Les algériens se sont un petit peu enflammés tout un temps sur Rachid Nekkaz mais honnêtement il ne bénéficie d’aucun appui» a réagi celui qui est également président du musée de l’histoire de l’immigration en France. Benjamin Stora qualifiera ainsi la candidature de Nekkaz de « médiatique, des réseaux sociaux ».

Lire également l’article de « Reporters » en cliquant ICI