L’Armée nationale populaire (ANP) a réitéré, hier, son engagement pour que la prochaine élection présidentielle se déroule dans « la quiétude et la sérénité », mettant en garde contre des « appels anonymes » proposant aux Algériens « des chemins douteux et pas sûrs ».M. Gaïd Salah a jugé, que ces « appels douteux » risquent de mener vers l’inconnu, appelant les citoyens à davantage de vigilance.
C’est ce qu’a affirmé, à partir de Tamanrasset, M. Ahmed Gaïd Salah, général de Corps d’Armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP, qui s’est engagé à « réunir toutes les conditions favorables au bon déroulement des prochaines élections présidentielles dans un climat de quiétude, de sérénité, de sécurité et de stabilité ».
L’engagement de Gaïd Salah intervient dans un contexte électoral agité qui a vu l’organisation de plusieurs manifestations de rue alors que des voix parmi le personnel politique appellent à un report de l’élection présidentiel d’avril prochain (lire l’article de Badis Adlène).
« Je me suis engagé personnellement, en tant que responsable au sein de l’ANP devant Allah Le Tout-Puissant, le Peuple et Son Excellence, Monsieur le Président de la République, à réunir toutes les conditions nécessaires, permettant aux élections présidentielles de se dérouler dans un climat de quiétude, de sérénité, de sécurité et de stabilité », a-t-il indiqué.
Sur sa lancée, il a souligné que l’Algérie « a payé un lourd tribut afin de recouvrer sa sécurité et sa stabilité, et que la préservation de cet acquis très cher devrait être au moins à la hauteur de ce prix payé ».
Raison pour lui de soutenir que « le bon sens et le raisonnement juste et objectif nécessitent forcément d’observer et de considérer le bilan sécuritaire réalisé, après les années sombres par lesquelles est passée l’Algérie ». M. Gaïd Salah a noté, dans ce sens, que ce bilan « témoigne du prix onéreux payé pour le recouvrement de la sécurité de l’Algérie et de sa stabilité et confirme le degré de cohésion entre le peuple et son Armée, et leur lien solide affectif et moral, et affirme que leurs chemins se rejoignent, que leur destin est le même et que leurs visions convergent, voire s’unissent vers un même avenir ».
Par ailleurs, il a mis en évidence la teneur du message du chef de l’Etat à l’occasion de 24 février dernier, anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA).
« En cette honorable occasion, je tiens à rendre hommage à la teneur du message de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, adressé à la Nation à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la création de l’Union Générale des Travailleurs Algériens et de la Nationalisation des hydrocarbures, pour ses propos honorables à l’adresse de l’ANP», a-t-il relevé.
Sur un autre plan et s’agissant des résultats réalisés par l’ANP au niveau de nos frontières sud, mais sur toutes les frontières nationales et à travers l’ensemble du territoire national,
M. Gaïd Salah a estimé que ce sont
« le fruit d’une vision globale de la sécurité, qui a été adoptée par le Haut Commandement de l’ANP ».
Pour lui, la mission d’asseoir et de préserver la sécurité de notre pays
« requiert une application stricte et minutieuse de cette vision pertinente aux dimensions stratégiques clairvoyantes, dont la finalité est de garantir au peuple algérien le droit de vivre dans la paix et la sécurité, et qui considère ce devoir sacré comme étant des responsabilités qui incombent à l’ANP, conformément à ses missions constitutionnelles, dont elle s’honore d’accomplir et de mener à bien ». A souligner que cette visite à la 6e Région militaire s’inscrit dans le cadre de l’inspection périodique des unités militaires implantées le long de la frontière Sud du Pays et le suivi de l’exécution du programme de l’année de préparation au combat 2018/2019, à travers l’ensemble des unités de l’ANP.