Situé à l’entrée de la ville des thermes Zelfana,  à 70 km de Ghardaïa, le Complexe touristique Soleil Tours Zelfana est un bijou en termes d’esthétique urbanistique. Il est conçu de telle manière à permettre aux clients de bénéficier de toutes les commodités à même de satisfaire toutes les envies et tous les goûts.

Erigé sur une superficie de 17 630 m2, il dispose de 40 bungalows en trois variantes, à savoir 8 bungalows de type F2, haut standing, 20 bungalows de type F2 et 12 bungalows de type F3, d’un hôtel de 65 chambres et de 8 suites, dont 2 de grand luxe, d’une salle de conférences, d’un restaurant de 120 couverts, de 2 cafétérias, d’une piscine, de 2 hammams (femmes et hommes) et d’un parking pour 50 véhicules. Il faut préciser que pour l’instant, seul le côté bungalows est mis en exploitation alors que l’hôtel de 65 chambres et de 8 suites dont 2 haut-standing est toujours en phase de réalisation qui a atteint 68 %. Réalisé pour un coût qui frôle les 700 millions de dinars par un investisseur privé, en l’occurrence Hadj Kaddour Benhamou, il emploie dès son ouverture pas moins de 26 employés, en majorité sortis des grandes écoles de tourisme. Selon son propriétaire, lorsque l’hôtel sera mis en activité, le total des employés pourrait atteindre les 80 en emplois directs et à durée indéterminée. Situé sur une artère stratégique, à savoir l’entrée vers la ville des thermes, très appréciée par les curistes pour ses eaux minérales aux divers bienfaits pour la santé, avec son soleil à l’année, ses dunes de sable chaud propice aux bains de sable et sa grande palmeraie, mais qui souffre d’un déficit chronique en matière d’infrastructures touristiques, il vient ainsi à point nommé répondre à la demande d’une clientèle toujours plus exigeante. Pour l’anecdote, c’est dans ce complexe touristique que l’émir saoudien, Machâal ibn Abdelaziz Al Saoud, qui venait dans le cadre d’un partenariat algéro-saoudien de bénéficier de 5 000 hectares à vocation agricole dans la commune de Hassi El Gara, dans la wilaya déléguée d’El Menéa, a passé deux jours avant la signature, le 1er février passé, du protocole d’accord. Et c’est lui-même qui aurait déclaré au wali de Ghardaïa, Azzedine Mechri, qu’il n’en revenait pas de trouver un complexe d’un si haut-standing et d’une telle qualité de services dans une commune comme Zelfana. D’ailleurs, c’est le wali de Ghardaïa, Azzedine Mechri, accompagné du P/APW, Omar Daddi Addoune, des membres de l’exécutif et des responsables sécuritaires de la wilaya, en présence du chef de daïra et du P/APC de Zelfana, respectivement M’hamedi Ahmed Walid et Amar Benghochi, qui a coupé le ruban d’inauguration à titre symbolique. Sur place, la délégation a rencontré les invités de marque du propriétaire des lieux, l’ancien ministre de la PMI/PME puis du commerce, Mustapha Benbada, le vice-président du Sénat, d’obédience FLN, Mohamed Boubtima, le député FLN, Mohamed Mehaya et les anciens sénateurs Ahmed Terbagou (FLN) et Moussa Bouguelaba (RND). Indubitablement, cette nouvelle structure touristique, véritable chef-d’œuvre architectural, est une plus-value pour la commune de Zelfana en termes de créations d’emplois et de richesses. n