Les services de la wilaya d’Alger ont récupéré plus de 100 logements dont ont bénéficié indument des demandeurs dans le
cadre des dernières phases de relogement, a indiqué, mercredi, le Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.
S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite d’inspection à nombre de sièges de circonscriptions administratives, le wali
a fait savoir que plus de 100 logements sociaux avaient été récupérés après leur attribution, lors des dernières phases de relogement, à des
citoyens qui se sont avérés être des indus bénéficiaires.
Les contrats de logement entre la wilaya et les concernés ont été résiliés et leurs dossiers transmis à la justice, a-t-il ajouté, faisant état de
2000 pièces falsifiées dans les dossiers de demande de logements sociaux.
Il a indiqué, dans ce cadre, que le nombre de recours s’est élevé à 18.000 cas, dont 1200 avaient été acceptés permettant ainsi aux demandeurs
d’obtenir gain de cause.
Le wali d’Alger a estimé que « la complicité de certains responsables locaux » a encouragé les citoyens à falsifier les dossiers de demande de
logement, affirmant que la mission du responsable local, en l’occurrence le Président de l’Assemblée populaire communale (P/APC), consiste à aider le
wali dans la véracité du dossier de tout demandeur de logement, et non de recourir à la falsification pour bénéficier de ces logements de façon illégale.