Le groupe privé Mauritanie HB, grand installateur d’éoliennes, vise à se lancer dans la production, le transport et la distribution d’électricité. Pour ce faire, il a jeté son dévolu sur l’entreprise publique Sonelgaz en vue de lui assurer toute l’assistance technique et matérielle qui lui sera nécessaire pour concrétiser son projet.
Un premier pas dans ce sens s’est concrétisé à travers la signature, hier au niveau de la direction générale de la Sonelgaz à Alger, d’un protocole d’accord entre les deux parties. Mohamed Arkab et Hamadi Boudraya, P-DG respectifs de Sonelgaz et du groupe Mauritanie HB, se sont félicités de cet accord. Lequel sera bénéfique d’un côté comme de l’autre, « puisqu’il s’agit d’un partenariat gagnant/gagnant», a indiqué M. Arkab dans une brève allocution. Il a par ailleurs mis en exergue que cette association «ouvre droit à d’autres perspectives et non des moindres car de par sa position géographique, la Mauritanie peut nous servir de relais dans l’objectif d’exporter de l’énergie électrique vers les pays d’Afrique de l’Ouest». Hamadi Boudraya a, pour sa part, indiqué : «L’expérience dont dispose la Sonelgaz, la proximité géographique et surtout la garantie de nous accompagner dans nos plans de développement dans le domaine, sont autant d’éléments qui nous ont conduits à conclure un partenariat avec le groupe public Sonelgaz ».
Après la cérémonie de signature du protocole d’accord, le patron de Sonelgaz a exposé à la presse les grandes lignes du présent accord. « Il a pour objet de confirmer l’intention des deux parties de réaliser un partenariat entre le groupe Sonelgaz et celui de HB ainsi que leurs filiales respectives », a-t-il expliqué. Pour le détail, « l’accord va permettre aux filiales de réaliser conjointement, sous forme de groupement et ou de sous-traitance, des ouvrages électriques et gaziers en Mauritanie et dans d’autres pays du continent africain.
Notons au passage que le groupe Sonelgaz a réalisé en Mauritanie une centrale électrique. Comme on a appris des responsables mauritaniens qui accompagnaient le P-DG du groupe HB que cet accord traduit « toute la confiance de notre groupe à l’ingénierie algérienne dans le domaine de la production, le transport et la distribution de l’électricité ». Rappelons que le groupe HB travaille avec une société algérienne. En effet, il a été créé une entreprise algéro-mauritanienne Logam, une zone franche destinée aux services logistiques située à Bir Moghrein, à 400 km de la frontière algéro-mauritanienne. Logam fournit des services connexes de haute qualité en facilitant le transfert des produits algériens vers les territoires mauritaniens et les pays d’Afrique de l’Ouest. Elle permet également de stocker des produits et de les distribuer, tels que les voitures de Kia Al Djazaïr, en sus des denrées alimentaires, appareils électriques, fruits et légumes et autres produits et ce, grâce au transfert d’expérience, à la formation et à la création d’emplois pour les jeunes mauritaniens. n