Les deux judokas du club sportif amateur El Hilal Esased (Oran), Bennacer Lahcen et Belouti Brahim, ont remporté le championnat arabe des clubs champions (Kata), clôturé dimanche dernier à Marrakech (Maroc), une distinction qualifiée d’«exploit» par leur président Abdelhadi Benali.
«Il s’agit de notre premier titre international depuis la création de notre club en 2015. Cette consécration montre si besoin est que nous sommes sur la bonne voie» s’est réjoui le jeune président.
Le duo algérien s’est illustré dans les épreuves de Kata (Minou Kata), en dominant les débats, comme l’atteste l’avance de 200 points qu’il a pris par rapport au deuxième, selon la même source.
Après avoir remporté le championnat d’Algérie, les deux judokas oranais ont tenu à aller au bout de leur rêve en s’adjugeant le trophée arabe, même si leur petit club a eu du mal pour leur assurer cette participation dans le rendez-vous de Marrakech.
«Notre club n’a pas beaucoup de moyens, notamment sur le plan financier ce qui a failli jouer un mauvais tour à nos deux athlètes à l’occasion de ces championnats desquels ils allaient déclarer forfait, mais notre détermination à honorer les couleurs nationales a fini par l’emporter», a encore dit le président d’El Hilal Essaed.
Place aux Championnats d’Afrique
Après cette belle performance, le prochain objectif du couple sera de rééditer le même scénario lors des prochains championnats d’Afrique, selon le premier responsable de leur club.
Outre le judo, El Hilal assaed compte trois autres disciplines, à savoir la Gymnastique, le king-boxing et l’aïkidou, souligne-t-on.
Lors des championnats arabes de Marrakech, la ville d’Oran s’est également illustrée dans les épreuves individuelles et par équipes grâce au club sportif amateur de Ouled El Bahia, dont les sportifs ont raflé
7 médailles (4 or, 2 argent
et 1 bronze), tout en s’adjugeant le titre par équipes, rappelle-t-on.
Un accueil chaleureux a été réservé par les autorités locales, aux athlètes des deux équipes oranaises à leur retour dans la capitale de l’Ouest mardi passé. «On espère que les résultats réalisés, aussi bien par nos judokas que ceux de Ouled El Bahia, vont stimuler les autorités locales pour nous accorder plus de moyens», a souhaité le président d’Al Hilal.