Sur deux journées, les spécialistes de ce secteur ont bossé sur un programme très varié, où des ateliers thématiques et techniques, des workshops, et des rendez-vous B to B (business to business) entre les émissaires des entreprises françaises et algériennes ont été mis en évidence. « Le but de ce genre de réunion est principalement de sensibiliser, de faire connaître aux fabriques françaises les pertinences qu’offre le marché algérien en matière d’investissement. Nous avons pensé que c’était mieux d’organiser ces rencontres pour permettre aux entreprises des deux pays de voir concrètement ce que chacun peut offrir à l’autre. Chaque participant pourra de lui-même et directement s’adresser à l’entreprise qui lui siéra le mieux», avait développé Réda El-Baki, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française (CCIAF). Nous apprendrons sur place que ladite chambre a été créée en 2011 et qu’elle dispose de plusieurs agences dans les villes de Béjaïa, Annaba, Oran, Sétif et Constantine.
Un intéressant « B to B »
Hadjer Selmane, responsable du bureau régional de Sétif, organisatrice des journées pharmacie et équipements, s’est dite « satisfaite de la réussite de l’évènement, car en plus des communications diverses, surtout la première journée, nous avons constaté un afflux très important des responsables des laboratoires pharmaceutiques algériens à la recherche d’un partenaire idéal ».
Justement, Djamel Boulsane, directeur commercial à Algérie, Groupe Pharmaceutique Madani (GPM), spécialisé dans le médicament vétérinaire, n’a pas cessé de « butiner » d’un workshop à l’autre. « Nous allons faire une extension, pour ne pas dire une nouvelle infrastructure, et nous sommes en train de chercher une entreprise spécialisée dans la stérilisation de l’air, notamment pour notre gamme liquide. Mais cela ne nous a pas empêché, durant ces deux jours, de voir qu’il y a des entreprises françaises intéressantes avec lesquelles nous pourrions travailler ».
De son côté, Ghalia Ben Larbi, commerciale à Unitair Constructeur, offre ce genre de service. Elle étalera un C.V. «long comme ça» de son entreprise présente dans plusieurs villes algériennes pour l’atmosphère particulière qui doit régner au sein des salles de production des médicaments.
Le tout jeune et très dynamique Belhadj-Mostefa Nazim, manager à KDERM, un «génériqueur» de Constantine, très intéressé par l’offre de moult entreprises françaises, se dira «intéressé par ce genre de rencontres, car à chaque fois on apprend des choses nouvelles et on découvre des potentialités que l’on peut acquérir et surtout développer avec le savoir-faire made in DZ ».
Pour cela, le tout jeune Johan Lounnas, un Algérien comme son nom ne l’indique pas, de Sales Manager Maghreb à Eurofins, propose justement des services de sa boîte qui consiste à accompagner des laboratoires dans leur acquisition des formules pour la production de médicaments génériques. « Nous proposons aux labos algériens une analyse détaillée du produit visé, un produit rentré dans le domaine public, et nous leur livrons la formule. Cela fera des économies énormes aux laboratoires producteurs de génériques, car nous leur proposons un produit à quelques dizaines de milliers d’euros, contrairement à l’option d’achat direct de la formule qui se négociera en centaines de milliers d’euros». Jean-Louis Poirier, président du groupe Inter-transit pharm (ITP) à Marseille, ne sera pas en reste en appréciant la rencontre entre les deux rives de la Méditerranée. Il a considéré « que c’est une première fois avec l’Est algérien. Et je dois vous dire que nous avons découvert des potentialités énormes que nous ne soupçonnions pas. Il est vrai que nous avions nos repères à Alger ou à l’Ouest où nous offrions le potentiel fournisseur français composé de 250 entreprises d’équipements de santé, qui est à partir de ce jour en partenariat avec des laboratoires du constantinois ».
La CCIAF, pour information, agencera d’autres évènements à Oran, cette semaine, sur les industries pétrolières et une deuxième, à Annaba au mois de juin 2019, sur l’agriculture. n