Avant-hier, le wali M. Belkatem accompagné d’une importante délégation, composée du président d’APW, de plusieurs directeurs exécutifs, des autorités locales civiles et militaires, s’est rendu dans trois communes à l’est du chef-lieu de la wilaya El Tarf dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail.

Ces communes sont situées sur la bande frontalière et sont des plus enclavées. Elles ont le même statut que les communes faisant partie administrativement des daïras de Bouhadjar et d’El Tarf. Le premier responsable de la wilaya a choisi en première étape la commune d’Aïn Assel, située à 7 km du chef-lieu de daïra où il s’est enquit de la viabilisation de la cité du 11-Décembre située à l’intérieur de l’agglomération, sujette à chaque hiver de stagnation des eaux et ayant plusieurs éclatements d’égouts rendant la vie des citoyens insupportables. A ce niveau, il est question de refaire tout le réseau d’assainissement et de trouver une solution adéquate pour évacuer l’eau qui se forme empêchant parfois les locataires d’accéder à leurs domiciles en période hivernale. M. Belkatem a donné l’ordre pour des études sur des bases solides afin de rendre une vie normale et agréable au niveau de cette cité et de préserver surtout le quotidien des enfants. En plus de ces travaux, il a sommé les responsables du secteur de l’hydraulique à alimenter les habitants en eau potable à partir du barrage de Mexa qui se trouve à 2 km environ. Au niveau de cette commune, il est question aussi d’assurer des aménagements au niveau de la cité des Chouhada qui se trouve à proximité de la cité El Baffa. Les maîtres d’ouvrage ont été aussi sommés d’activer les travaux afin qu’ils soient livrés dans les délais impartis. La délégation s’est rendue dans la commune de Ramel Souk où a été inspecté des infrastructures sanitaires. Le directeur de la santé a été instruit de multiplier les contrôles surtout au niveau des établissements situés sur la bande frontalière et de les renforcer en moyens et en personnels.
A El Oum Teboul, le wali a visité le poste de contrôle et lancé les travaux de réhabilitation du siège de l’APC pour une enveloppe financière de plus de 8 milliards. De retour, il s’est rendu dans plusieurs localités de la commune d’El Kala, notamment celle Boulifa et s’est enquit des travaux de réhabilitation de 500 logements à Nemcha et Fernane.
Il a visité et inspecté les travaux de réalisation de la route à double voie reliant le chef-lieu communal El Kala et la nouvelle cité Méridima, située sur l’axe routier de la RN84A. Au niveau de chaque commune, le wali a été interpellé par des jeunes et des pères de famille pour lui exposer les problèmes qu’ils rencontrent dans leur quotidien.
Le premier responsable de la wilaya a promis de faire des efforts afin de les résoudre. n