Une exposition d’œuvres picturales, explorant une palette de couleurs chaudes dans des toiles évoquant l’art de la mosaïque et des peintures abstraites, a été inaugurée jeudi à Alger par l’artiste peintre Fadila Lebjaoui. Organisée à l’hôtel El Aurassi, cette exposition propose aux visiteurs une trentaine de tableaux, réalisés avec différentes techniques, et qui ont l’exploration de la couleur pour seul fil conducteur. L’artiste a dévoilé une première série de toiles reproduisant, avec une grande minutie, des fresques de mosaïques revisitées à l’aquarelle sur toile avec une palette de bleu de vert et de jaune donnant l’impression d’évoluer sur des tons différents. Avec la même conception Fadila Lebjaoui propose un croisement régulier de traits des trois couleurs agrémenté de violet qui forme sur la toile un véritable tissage. Sur un registre plus géométrique la plasticienne continue de décliner les nuances de rouge et de bleu dans une série de toiles représentant des carrés superposés, chaque toile se distinguant par un choix de couleur exploré sur plusieurs tons. Fadila Lebjaoui a également présenté des oeuvres abstraites réalisées au couteau, à l’aquarelle ou encore à la peinture à l’huile où l’humain est relégué au rang de simple forme ornementale sans visage, sans expression et sans aucune fonction. Dans ces rares oeuvres où l’humain apparaît pour exprimer la diversité par la couleur. Inaugurée jeudi l’exposition de Fadila Lebjaoui se poursuit jusqu’au 23 mars prochain.