Le scientifique russe Jaurès Alferov, co-lauréat du prix Nobel de physique en 2.000 pour ses travaux sur les semi-conducteurs et les technologies liées au laser, est mort à l’âge de
88 ans, ont annoncé samedi les agences russes. Jaurès Alferov avait été le premier Russe à recevoir la prestigieuse récompense, avec les Américains Herbert Kroemer et Jack Kilby, depuis l’attribution du prix Nobel de la paix au dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev en 1990. Le prix Nobel à Jaurès Alferov avait donné une impulsion à la science russe post-soviétique. «Jaurès Alferov est mort aujourd’hui», a déclaré son épouse, citée par les médias russes. Le physicien était également député communiste à la Douma. Ses travaux de pionnier ont permis des applications pratiques, utilisées aujourd’hui aussi bien pour les satellites que pour les téléphones portables ou encore les scanners de code-barres.