La sélection nationale de boxe (seniors messieurs) entame aujourd’hui son dernier stage de préparation à Cheraga (Alger)  en vue du prochain Championnat arabe prévu à la mi-mars
au Soudan.

En prévision de cet évènement régional, 16 boxeurs sont sélectionnés par le staff technique composé du trio Dine Ahmed- Belounis Slimane-Boubekri Abdelhafid pour cet ultime stage prévu jusqu’au 13 du mois en cours avant de rallier le Soudan où doit avoir lieu le Championnat arabe seniors à partir du 15 mars en cours.
D’ailleurs, pour bien préparer cette première échéance du calendrier international de nos boxeurs, le staff technique a programmé un premier stage d’une douzaine de jours du 14 au 25 février dernier au centre de préparation des équipes nationales à Chlef. Et c’est à l’issue de ce stage de Chlef que le staff technique a justement choisi les 16 pugilistes pour le regroupement qui débutera aujourd’hui à Cheraga.
Lors du stage de Chlef, le staff technique a constaté que le niveau des boxeurs est à peu près le même et c’est donc la raison pour laquelle il a décidé de ne retenir que deux pugilistes par catégorie. C’est ainsi qu’à l’issue de ce premier stage, le staff technique a décidé également de se passer des services de trois boxeurs, dont l’expérimenté Abdelhafid Benchebla.

En retard…
Il faut dire que nos pugilistes accusent un grand retard dans la préparation. Et c’est la raison pour laquelle ces deux stages ont été organisés consécutivement.
Le coach Slimane Belounis, membre du staff technique, le précise en indiquant que «nos boxeurs accusent un manque de compétition considérable. On a beau travailler de manière intensive l’aspect de la condition physique et le volet technico-tactique. Mais, reconnait-il «rien ne remplace la compétition.
L’absence de sparring-partners étrangers nous laisse parfois un peu réticents sur le niveau réel de certains de nos boxeurs. »
Cet ultime stage permettra au staff technique de trancher définitivement quant au choix des boxeurs devant représenter l’Algérie au prochain championnat arabe prévu le 15 mars prochain au Soudan.
Et justement à propos de l’objectif de nos pugilistes dans ces joutes arabes, Slimane Belounis indique que : « Cette compétition arabe constitue une sorte d’évaluation du niveau de nos pugilistes au niveau international. L’Algérie a toujours visé haut dans ce genre de compétition. Et je pense que le titre arabe se jouera entre l’Algérie et le Maroc qui s’est bien préparé à Cuba», a conclu le coach Belounis.

Rendez-vous internationaux de 2019
Il est utile d’évoquer le calendrier international, chargé, qui attend nos pugilistes cette année. Après les Championnats arabes juniors qui ont eu lieu du 10 au 15 février 2019 dernier en Egypte, il y a ces championnats arabes seniors prévus au Soudan dès le 15 mars en cours.
Au mois d’avril 2019, il y aura les championnats d’Afrique probablement au Cameroun. Les Jeux africains, quant à eux, se dérouleront du 23 août au 5 septembre 2019 au Maroc.
Par la suite, c’est au tour des championnats du monde (hommes) qui auront lieu au mois de septembre 2019 en Russie. Et c’est au cours de la même période que se dérouleront les championnats du monde (dames) en Inde.

Les 16 boxeurs en stage dès aujourd’hui :
Touareg Yacine et Soltani Mohamed (49 kg), Flissi Mohamed et Mordjane Oussama (52 kg), Litim Khalil (56 kg), Laribi Nasreddine (60 kg), Benbaâziz Reda et Abdelli Yahia (64 kg), Kramou Chamseddine et Aït Beka Jugurtha (69 kg), Abbadi Lyès et Boudia Azzouz (75 kg), Homri Mohamed et Omani Mohamed Waeel (81 kg), Hamani Mohand Saïd (91 kg) et Boulaoudinat Chouaïb (+91 kg).