Les travailleurs de la société mixte algéro-turque des textiles Tayal, installée dans la commune de Sidi Khettab (Relizane), poursuivent une grève illimitée déclenchée mercredi dernier, apprend-on au niveau de cette usine. Les travailleurs grévistes dénoncent les conditions de travail qui règnent au sein de l’usine et les bas salaires qu’ils jugent médiocres. Les travailleurs du complexe textile algero‐turc Tayal demandent une augmentation des salaires. Pour rappel, le complexe a effectué en juillet dernier une opération d’exportation de 200 tonnes de divers produits de textile vers quatre pays européens. Le ministre de l’Industrie et des Mines Yousef Yousfi a supervisé l’opération depuis l’usine de la société à Relizane. Les exportations sont destinées vers la Turquie, la Pologne, la Belgique et le Portugal. E. O.