Le président du parti Talaie El Hourriyat, Ali Benflis a annoncé, dimanche à Alger, sa décision de ne pas participer à l’élection présidentielle du 18 avril prochain. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue au siège de son parti à l’issue d’une session extraordinaire de son bureau politique, M. Benflis a affirmé que « la conjoncture politique actuelle ne me permet pas de participer à la prochaine présidentielle », précisant que « cette conjoncture exige d’écouter la voix du peuple ». M. Benflis avait déclaré, mercredi, que son parti estimait que « la prochaine présidentielle est très importante pour l’Algérie, qu’il y participe ou pas », soulignant que « le peuple algérien est capable de régler ses problèmes dans la sérénité ».