Par Wafia Sifouane
Nette amélioration de la qualité de service pour les envois postaux internationaux chez l’opérateur Algérie Poste (AP), qui vient de se positionné à la 87e place mondiale sur un classement de 204 opérateurs utilisant le système international dit IPS (International Postal System). L’opérateur a accompli des progrès «substantielles» sur le plan de la qualité de service pour les envois postaux internationaux, ce qui lui a permis un avancement significatif dans le classement au niveau mondial. Ainsi AP a progressé de 50 places entre novembre 2018 et janvier 2019, passant de la 137e place à la 87e dans le classement, indique un communiqué du ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique. Une avancée considérable constatée également au niveau régional, puisque la poste algérienne vient de passer de la 13e à la 7e place au niveau des pays arabes, et de la 30e à la 13e place au niveau des pays africains, précise la même source, citant le dernier rapport publié par l’Union postale universelle, sur l’utilisation du système de traçabilité des objets postaux. Ce classement, qui prend en compte trois principaux indicateurs de performance liés à la livraison, la collecte et au transport des objets postaux, se base sur les données collectées, automatiquement, par le système international IPS, permettant la traçabilité et le suivi en temps réel et de bout en bout des envois postaux identifiés, du dépôt jusqu’à la livraison finale, explique le communiqué. Cette performance «est le fruit des réformes engagées sur la base de l’analyse fonctionnelle de l’ensemble des structures de l’établissement, visant l’amélioration de la sécurisation et de la qualité de service en matière de distribution postale, aussi bien que des mesures prises pour généraliser l’utilisation du système IPS au niveau des établissements postaux sur l’ensemble du territoire national ». Dans ses perspectives, Algérie Poste espère «améliorer encore plus la qualité de ses services, afin d’atteindre le niveau attendu par les citoyens», conclut la même source.n